Le token Titan, propulsé par Iron Finance sur la blokchain polygon, a connu un crash gigantesque à peine quelques heures après que le milliardaire Mark Cuban ait chanté les louanges du projet partout sur ses réseaux sociaux. Explications de ce qui pourrait finalement bien être l’un des plus beau rugpull de l’année !

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est CTA-achat-Bitcoin-BTC-trop-tard.png.

Le TITAN aux pieds d’argile

“Ce qui s’est passé est la pire chose qui puisse arriver” a déclaré Fred Schebesta, investisseur d’Iron Finance. En effet, le projet de finance décentralisée qui a été shillé (recommandé) en masse par le milliardaire Mark Cuban, s’est finalement effondré.

Le jeton Iron Titanium (TITAN) est ainsi passé de 60 $ à pratiquement zéro en 24 heures. Avec une durée de vie inférieure à 2 semaines, c’est un véritable coup dur pour tous ses investisseurs.

L'effondrement du token TTIAN de Iron Finance
Screenshot d’Iron Finance

Le projet tentait également de démarrer un stablecoin, partiellement garanti à 1 $, connu sous le nom de IRON. Il s’échange désormais à 0,69 $.

La TVL sur Polygon du IRON a chuté de 2 milliards à 85 millions

Sa TVL (Total Locked Value) sur Polygon avoisinait les 2 milliards de dollars au moment du drame. Cette valeur a depuis chuté à environ 85 millions de dollars, d’après les derniers chiffres du protocole.

Mark Cuban, arnaqué ou arnaqueur ?

Le milliardaire affirme être sorti du projet avant le rugpull du token Titan. Pourtant, lorsque l’on jette un œil à son fameux Blog Maverick, on s’aperçoit qu’il vantait encore les mérites du token moins de 24h avant la terrible chute !

Twitter de Mark Cuban

« J’ai été touché comme tout le monde. La partie folle est que je suis sorti alors que la TVL augmentait et bim »

Lorsque l’on sait que moins de 24h avant ce Tweet, il shillait encore le token, ce n’est rien que de dire que son tweet n’a pas été bien accueilli par la communauté et que le doute subsiste sur ses réelles motivations.

Certains soutiennent que Mark Cuban n’a fait qu’exacerber la situation lorsque les gens ont découvert son portefeuille DeFi et lorsqu’il a prétendu qu’il était le seul fournisseur de TITAN/Dai sur la blockchain Polygon ! En effet, le propriétaire des Dallas Mavericks a révélé qu’il était fournisseur de liquidités pour TITAN sur l’échange décentralisé QuickSwap, dans son article de blog du 13 juin.

Au début du projet, les utilisateurs recevaient des intérêts improbables de 2 à 5 % par jour. Lorsque les gros investisseurs ont commencé à vendre leurs jetons TITAN, ils ont cependant inondé le marché de jetons, provoquant une panique.

Notre rédacteur en chef a été parmi les premiers à Twitter sur le sujet :

Au delà de l’influence du milliardaire, beaucoup soupçonnent également que l’équipe derrière le projet pourrait avoir réussi un rugpull ou un exit scam, probablement l’escroquerie la plus répandue sur le marché des cryptos ! L’occasion de rappeler que l’acronyme DYOR n’est pas là juste pour le fun, il signifie Do Your Own Researches – faites vos propres recherche !

Cette histoire est une bonne occasion de rappeler que les arnaques sont légions dans les cryptomonnaies, et que seule votre vigilance vous protège. Quand les rendements semblent trop beaux pour être vrais, c’est souvent le cas. Nous sensibilisons régulièrement les investisseurs à faire preuve de vigilance sur notre Telegram et ainsi éviter des pièges tel que celui ci.

Envie de vous lancer et de mettre la main sur des bitcoins avant General Motors ? Soutenez le travail quotidien du Journal Du Coin en utilisant notre lien affilié FTX

L’article Milliardaire et escroqué comme un débutant – Marc Cuban se fait berner par un projet DeFi est apparu en premier sur Journal du Coin.